jours de peine..

Publié le par Jacqueline PERRONNEAU-GADREAU

jours de peine..

A notre ami apiculteur dijonnais, et sa famille endeuillée, que nos pensées accompagnent avec cet air " il faut croire aux anges"

et puis..."restent Les Murs Porteurs"

Commenter cet article