Désolation!

Publié le par Jacqueline PERRONNEAU-GADREAU

Désolation!

Avec une demi-douzaine de caisses d'hortensias roses et bleus ( de vieilles ruches en bois recyclées) à ses pieds, il trônait fièrement depuis des siècles devant le Prieuré.

C'était notre beau sapin, le plus beau de Dijon, avions-nous coutume de dire.

Il a été témoin de nos jeux, nos joies, nos peines, nos photos de mariages, sous la protection de ses hautes branches.

Il a été abattu ces jours derniers, je ne sais pourquoi.J'y penserai chaque fois que j'entendrai le bruit d'une tronçonneuse.

La Prieuré a perdu son âme.

Mon neveu Gabriel en aurait presque pleuré, moi aussi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article