visite d'automne

Publié le par Jacqueline PERRONNEAU-GADREAU


Les anciens et les modernes ..



ruches bois et plastiques cohabitent, et nous permettent observations et comparaisons


En ces deux jours frisquets mais ensoleillés, toutes les ruches ont été examinées, traitées, pesées, et surtout: nourries.

les abeilles tiennent bien le cadre ( un peu trop mê
me!)












de bonnes provisions dans les corps de ruches,
mais dans certaines ruches ,les abeilles ont déserté la colonie.
Nous avons même trouvé une ruche sans une abeille aucune, mais avec une cellule royale encore habitée, que l'apiculteur a détruit d'un geste rageur! ( donc pas de photo à l'appui!)

Pourquoi cette fuite  brutale des abeilles ?,mystère...






nous constatons que dans les ruches bois, la tendance à propoliser est nettement moins forte que dans les "plastique".
ces dernières présentent, elles, l'énorme avantage d'un nettoyage aisé: ainsi , nous avons fait, avant nourrissement, la grande toilette des couvre cadres nourrisseurs Nicoplast, au "lavojet ", en respectant les instructions du fabricant ( il faut prévoir un roulement de CCN pour cela, pour ne pas laisser les ruches découvertes, et l'opération n'est pas faisable sur place dans le rucher).

Puis, nourrissement sirop+ candi en fonction du résultat de la visite et du pesage individuel ( pour ce faire, notre porte ruche a été apprécié, pour emmener chaque ruche sur la balance)



nous donnons aussi à chaque colonie une dotation de pollen ( sur les têtes de cadres)






 



L'air est froid, mais lors des après midi ensoeillés, les abeilles s'activent à rapporter de belles pelotes de pollen.

Espérons que tout  cela contribuera à maintenir les colonies populeuses ( plusieurs ruches sont faibles dans ce domaine : petit couvain sur deux cadres, comment se passera l'hiver?)

Publié dans VIE des RUCHERS

Commenter cet article

abeille pat 02/10/2008 21:01


BonjourLes ruches vides d'abeilles ne seraient ce pas la Nosémose cérena ? Il faudrait voir pour un traitement, ou des compléments alimentaires type Provita bee...etc. Sinon les ruches au printemps seront très faible et auront du mal à ce développer, comme les miennes se printemps (les mêmes symptômes dans tout le département) ou nous soupçonnions cette nosémose. Demandez l'avis de votre agent sanitaire. Bonne chance pour 2009.