Biovallée

Publié le par Jacqueline PERRONNEAU-GADREAU

JB009.jpgJe relaie:

 

Communiqué de presse

 

« Biovallée ® un jardin des abeilles ®  »

 

Les Abeilles sont une ressource vitale.

Les abeilles sont 2500 espèces, certaines sont domestiques et font notre miel, d’autres sont   sauvages, leur  unique ouvrage est de butiner et polliniser les végétaux : arbres fleurs, légumes...

Le plus connu des cousins de l'abeille domestique est le Bourdon, la moins connue est la Xylocope, noire aux reflets métalliques qui mesure presque 3 cm ou l'Andrène minuscule de 7 mm...  il y même l’abeille noire du Vercors. Une fantastique richesse.

 

Avec l'association Bee Happy, les élus de la Biovallée veulent aujourd'hui faire de la biovallée un « Jardin des Abeilles ».

Le grand territoire Biovallée®  occupe toute la vallée de la Drôme : plus de 100 communes, quatre communautés de communes, c’est le seul territoire ancré sur le grand couloir rhodanien où soient préservés à la fois une agriculture diversifiée, des villages perchés, des reliefs, des forêts, des rivières de qualité, et de nombreux  espaces naturels classés. Biovallée veut sauver et conserver ses abeilles.

 

Derrière la poésie du «  Jardin des Abeilles ® »,  un projet très concret pour la Biovallée est mis à l’étude.

Organiser la survie des pollinisateurs à l’échelle d’un grand territoire, voilà le projet : il pourrait s'intégrer dans le Grand Projet Rhône Alpes qu'est la Biovallée. Il s’agira de conduire dans la durée un ensemble d’actions coordonnées, qui vont dans le même sens : préserver nos abeilles, immense service pour l’agriculture, la culture vivrière, les fruits,  les forêts, la biodiversité.

 

Un projet qui concerne à la fois les collectivités, les filières professionnelles et les habitants.

Des questions  très pragmatiques seront prises en charge,  qui concernent autant les filières professionnelles que le grand public : Qualité des ressources alimentaires des pollinisateurs (fleurs et plantes pollinifères et mellifères), aménagement des espaces verts, agriculture.  Les liens avec la santé publique, la réglementation, l'éducation à l'environnement, les pollutions chimiques seront établis avec une seule perspective : reconnaître le rôle majeur des pollinisateurs et favoriser leur vie à l’échelle d’un grand territoire.

 

Un projet unique en Europe

En Europe, c'est la seule action coordonnée de cette envergure. Elle sera pilote et pourra être reproduite ailleurs : l’union européenne sera concernée. 

 

Bee Happy,   association engagée pour l’abeille aux cotés des collectivités publiques.

Bee Happy met son  personnel et son expérience  au service de ce défi, avec trois missions complémentaires :

-aider le territoire à comprendre le rôle, l’importance et les enjeux autour de la survie des  Abeilles

-sensibiliser l’ensemble des acteurs et les habitants de la Biovallée

-participer à la construction d’un programme concret d’actions.

 

Lancement du projet le 02 Mars 2012 au Campus de l'Ecosite du Val de Drôme.

 La première rencontre « Biovallée un Jardin des Abeilles, pollinisateurs et biodiversité ressources du territoire » inaugure le cycle « sensibiliser, comprendre » par une journée d'information le matin et une après-midi de travail en groupe.

 

Une conférence de Jean Marie PELT le 02 mars à 20h30 dans l’amphithéâtre de l’Ecosite. 

Publié dans VULGARISATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article